Qui dit : « SOURCING dit CHASSEUR de TÊTES

Comment collaborer avec un chasseur de têtes

Un chasseur de têtes peut être d’une aide inestimable si vous recherchez un nouvel emploi.

On l’appelle aussi un recruteur et il s’agit de la tierce personne qui propose des candidats potentiels avant que l’offre d’emploi ne soit proposée au public.

c’est la raison d’être de la Candidathèque d’AREA 67

Quand des sociétés recherchent des éléments pour des postes de haut niveau, elles font généralement appel à des chasseurs de têtes pour recruter un petit groupe d’excellents candidats.

Vous faites un très bon choix si vous comptez collaborer avec un chasseur de têtes et si vous voulez connaître les coulisses des meilleurs emplois sur le marché du travail.

Vous pouvez apprendre à trouver un recruteur pour collaborer efficacement et éviter dans la foulée les erreurs de recherche d’emploi les plus courantes.

 

Trouver un chasseur de têtes (dans le cas présent AREA 67 pour le Bas-Rhin)

 

Sachez ce que fait un chasseur de têtes.

Ces personnes ne sont pas des conseillers d’orientation, ils ne recommandent pas d’emplois ni ne sont des accompagnateurs de vie.

Leur métier ne consiste pas à vous trouver un emploi, mais de recruter les candidats les plus brillants pour le compte de sociétés à la recherche de postes à pourvoir.

  • Les chasseurs de têtes sont des tierces personnes, engagées par des sociétés et qui travaillent à la demande, ce qui signifie qu’ils sont peu susceptibles de sélectionner des candidats qui ne correspondent pas au profil qui est demandé.
  • Le client du chasseur de têtes est la société qui en a besoin et non pas le chercheur d’emploi, ce qui veut dire que le chasseur de têtes ne va pas trouver un emploi à tous ceux qui en font la demande.

 

Trouvez un chasseur de têtes dans votre domaine de compétence.

Les chasseurs de têtes sont surtout présents dans des domaines comme la santé, la technologie, la science et la finance et le domaine Tertiaire.

Souvent, vous ne trouverez pas un chasseur de têtes, mais un recruteur qui entrera en contact avec vous si vous êtes un candidat susceptible d’intéresser une entreprise.

Vous pouvez trouver des chasseurs de têtes en ligne ainsi que dans la presse spécialisée dans le monde de l’emploi où ils offrent leurs services.

  • Tâchez d’être le plus possible au courant de ce qui se passe dans le monde des affaires si vous voulez mettre toutes vos chances de côté et attirer l’attention d’un recruteur.
  • Gardez le contact avec des entreprises et ouvrez votre propre page LinkedIn en ligne.

 

Préparez un résumé de carrière très pointu.

Avant de contacter un chasseur de têtes ou d’écrire une lettre de présentation, il est impératif que vous ayez préparé un résumé de carrière impeccable, même s’il se limite à peu d’expérience pour celles et ceux qui souhaitent préparer un diplôme RNCP, pour mettre en valeur votre savoir-faire, vos références et les détails de vos emplois.

Une fois de plus, il s’agit d’être très professionnel et d’évoquer des compétences précises, et non pas des petits boulots à temps partiel ou des expériences professionnelles à l’étranger qui n’ont rien à voir avec vos compétences.

  • Un recruteur ne vous aidera pas à rédiger un résumé de carrière, vous devriez donc en avoir un qui soit prêt à l’emploi.
  • Là encore, c’est à vous de faciliter la tâche du chasseur de têtes, et ce n’est pas à lui de vous guider tout le long de la procédure.
  • Vous devriez être prêt(e) à vous vendre au moment où vous entrez en contact avec un chasseur de têtes.

 

Rédigez une lettre de présentation.

Rédigez une lettre assez brève à l’attention du recruteur en nommant ce que vous recherchez et où.

Dites pour finir que vous seriez enchanté(e) de lui fournir un résumé de carrière s’il pense que votre profil pourrait correspondre à ce qu’il recherche pour ses clients.

  • Les chasseurs de têtes n’archivent généralement pas les résumés de carrière pour s’en resservir plus tard, même si vous êtes un candidat de valeur.
  • Leur travail ne consiste pas à trouver un emploi à des candidats mais à répondre aux besoins de société en terme de personnel.
  • Ne vous croyez pas dans l’erreur si vous ne recevez pas de réponse.
  • Attendez un certain temps et refaites une tentative plus tard.

Faites court.

  • Une demi page devrait suffire pour vous présenter et faire un bref résumé de votre expérience.
  • La plupart des chasseurs de têtes ne passeront pas beaucoup de temps à lire des lettres.
  • Vous devriez donc aller à l’essentiel et faire assez court. Parlez d’emblée de ce qui est le plus important.

 

Appelez directement le recruteur.

C’est souvent le moyen le plus efficace pour obtenir une réponse rapide et savoir si vous avez le profil qu’il faut dans le cadre des offres d’emploi les plus récentes.

Ainsi, vous n’aurez pas besoin d’attendre et d’espérer une réponse, même si on vous répond par la négative.